Pour la publication d’une annonce légale constitution d’une société civile, vous pouvez passer par nos formulaires d’annonces légales pas cher. Un service simple et rapide pour passer une annonce légale lors de la création Sci, Scm ou Scpi.

La Société Civile Immobilière ou SCI est un groupement de personnes qui se réunissent pour acheter un bien immobilier afin d’en bénéficier. La SCI est recommandée si vous désirez investir et que vous ne disposez pas de moyens suffisants par vos propres moyens. Avant de privilégier la SCI au détriment de la copropriété au regard des avantages du régime de la SCI par défaut et dont la mise en œuvre est non rémunératrice, il faut que les partenaires prennent en considération les parités de coûts liés à sa création.

Pour la création d’une société immobilière, il est nécessaire d’avoir au moins 2 associés qui apportent une contribution en numéraire à la société immobilière.

La rédaction des statuts doit faire l’objet d’une attention particulière car ce sont eux qui auront le rôle de référents tout au long de la vie de la société, et qui détermineront les pouvoirs des dirigeants, pour les droits et obligations des actionnaires. Ce sont les statuts qui définissent le mode de fonctionnement d’une SCI, à savoir la fréquence des assemblées générales, le mode de consultation des actionnaires et le droit de l’usufruitier. Ces décisions peuvent prendre la forme de consultations écrites, des actes signés par tous les partenaires. Pour une SCI, la seule contrainte imposée par la loi est la préparation par le gérant d’un rapport annuel de gérance et sa communication aux actionnaires.

Le coût des apports au capital social de la SCI

En échange de leurs apports, chaque associé reçoit un nombre de parts proportionnel au montant de l’apport effectué. Quand un associé apporte des biens meubles ou immeubles, il apporte un apport en nature.

Le versement d’apports en numéraire par les actionnaires

Les actionnaires ne sont pas tenus par la loi de verser les apports en numéraire au jour de la constitution de la société.

Procédure essentielle pour la création d’un SCI, sa rédaction est une étape à mener avec soin. Mais attention, les honoraires d’avocat et de notaire peuvent être élevés, de 500 à 2 500 €, ce qui représente un coût pour créer une SCI qui peut alourdir rapidement le budget de ses créateurs.

La publication d’une annonce légale

Les associés doivent publier dans une revue juridique pour annoncer la formation de leur société civile immobilière. Le coût de mise en place d’un SCI devrait se situer entre 100 et 300 €.

L’enregistrement de la société civile immobilière dans le RCS

La société civile immobilière est constituée dès son enregistrement. Pour l’enregistrer, les associés déposent un dossier au greffe du tribunal de commerce avec un chèque à l’appui. A cette somme, il convient d’ajouter les 24,71 € de frais de dépôt du dossier relatif au registre des bénéficiaires effectifs à produire au registre lors du dépôt du dossier d’immatriculation de la SCI. Le coût de la création d’une SCI dépend essentiellement du montant des contributions apportées par chaque actionnaire, de la nature et du régime fiscal de la société civile de l’immobilier.

Si vous voulez commencer à transférer votre patrimoine locatif à votre famille, le faire par l’intermédiaire d’une SCI offre également certains avantages. En effet, vous pouvez céder des parts de votre SCI à vos enfants, tout en calculant le nombre exact pour ne pas dépasser le seuil de 100.000 euros au-delà de la limite des droits à l’importation à partir duquel les droits sont dus.

Pour qu’il réponde parfaitement à vos objectifs, faire rédiger ses statuts par un professionnel du droit. Il faut compter en moyenne entre 1 500 et 2 500 euros pour créer un SCI familial, mais les coûts peuvent doubler si votre cas est atypique ou si vous avez des demandes spécifiques. Notons enfin qu’un SCI imposé à l’impôt sur le revenu ne peut adopter la gestion commerciale et réaliser des bénéfices industriels et commerciaux. Il vous faudra donc louer le bien immobilier qu’il détient vide, non meublé.

De la même façon, la SCI ne pourra pas exercer l’activité de marchand de biens en acquérant des locaux en mauvais état, en les rénogeant et en les revendant quand les travaux sont terminés.

Ce genre d’arrangement est particulièrement avantageux si vous êtes fortement taxé, parce que dans ce cas, vous bénéficierez d’une évaluation fiscale de votre SCI, ce qui est une possibilité offerte à toutes les entreprises. De la même façon, notez que cette option est particulièrement utile si vous avez plusieurs enfants, en particulier de différents lits, pour que vous puissiez organiser parfaitement votre transmission, fût-ce en cas de mésentente familiale. Ce sera beaucoup moins intéressant si vous n’avez qu’un seul de vos enfants qui n’aura pas à partager votre succession.

Les avantages d’une SCI

La SCI permet de transférer vos biens à vos enfants sous forme de parts de la SCI.

Dans le cas où vous êtes associé, les profits que vous recevez seront inclus dans votre déclaration de revenus en tant que revenu de biens dans le revenu global de votre entreprise. Par contre, lorsqu’un associé est une personne morale, les bénéfices sont des bénéfices industriels et commerciaux imposés sur le bénéfice du régime en vigueur. Si vous êtes un gestionnaire non associé de la SCI, vous êtes imposé sur l’impôt sur le revenu pour le salaire que vous recevez.

Fermer le menu